Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4, une version en titane

Voici une 4e version du garde-temps Ferdinand Berthoud FB 1, le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4 et cette fois-ci avec un boîtier entièrement réalisé en titane. Histoire de conserver les contrastes du boitier des chronomètres précédents, ils ont choisi d’utiliser deux types de titane existant: le Grade 5 pour le boîtier et Grade 2 pour les cornes. Mais ce n’est pas tout…

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4

Qu’est ce qui change sur la FB 1.4 ?

Si vous ne connaissez pas les autres versions et la grande complexité de cette marque, je vous invite à lire l’article sur le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3 qui est plus complet et reprend toutes les innovation techniques qui ont valu une aiguille d’or à cette superbe marque.

Le nouveau boîtier n’est pas que la seule modification apportée à ce garde-temps, les hublots sur le côté du boîtier qui offraient un regard sur le mouvement ont été retirés et afin de garder la luminosité dans le mouvement, ils ont installés des semi-ponts en saphir permettent de découvrir le cône mobile de réserve de marche comme vous pouvez le voir dans cette vidéo de la FB 1.4

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4

Ce qui est bien avec l’utilisation des 3 semi-ponts saphir biseautés à la main à cet endroit c’est que cela permet d’admirer les finitions d’exception ainsi que de gagner en légèreté en plus du titane. Le boitier faisant à lui seul 80gr.

Le calibre FB-T.FC-2 équipant la Ferdinand Berthoud FB 1.4 est construit selon une architecture unique dans l’horlogerie contemporaine. Ce mouvement à remontage manuel présente 15 ponts en maillechort et 3 semi-ponts en saphir refermés par des piliers en titane poli, enserrant les organes mécaniques. Cette construction est caractéristique des chronomètres de marine du 18ème siècle.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4

La Ferdinand Berthoud FB 1.4 sera produite en deux séries numérotées et limitées chacune à 20 exemplaires. Ce chiffre est hautement symbolique et intimement lié à l’histoire de Ferdinand Berthoud.

 » En 1770, il obtient le brevet d’Horloger-Mécanicien du Roi et de la Marine. Il se retrouve alors en charge de l’inspection de la construction des garde-temps qui équipent la Marine Royale et reçoit une commande royale de 20 horloges de marine. La sécurité et l’efficacité de la flotte dépendent de la précision de ces instruments. A cette époque, la mesure du temps est la seule qui permet la détermination de la longitude et donc de la position en mer. « 

L’autre intérêt du titane, c’est qu’il abaisse légèrement le prix de la FerdinandBerthoud FB 1.4 à 190’000 CHF.

ferdinandberthoud.ch – Cette pièce a été présentée à Dubaï en novembre 2017.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.4


Ne ratez aucune news avec l'abonnement par e-mail

Pour recevoir chaque nouvel article publié sur le site directement dans votre boite mail, saisissez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous. Gratuit et sans spam. Votre email sera uniquement utilisé pour ce site.

Commentaires