Méraud Watch Co. une nouvelle marque horlogère belge !

Méraud Watch Co. la nouvelle marque belge présente la Bonaire, le 1er modèle de la marque.

Grand amateur de montres depuis des années, Stijn (le fondateur) a décidé de mettre sa passion au service de l’industrie en créant sa propre marque: Méraud. Un projet personnel démarré en décembre 2016 afin de laisser libre cours à sa passion.

Nous vivons actuellement une période voyant apparaître une multitudes de marques sur les sites de crowdfunding et beaucoup n’en valent pas la peine… Mais parfois des marques se démarquent comme Baltic ou Schaffen et maintenant Meraud avec sa Bonaire.

-NDLR: à la rédaction de cette article le projet est déjà largement financé après seulement 24H, le lien kickstarter est en fin d’article-

Meraud Bonaire

Qui est Meraud ?

Méraud Watch Co. a été fondé par Stijn Busschaert, collectionneur de montres vintage et l’un des membres dirigeants du Belgium Watch Club. Grand amateur de montres depuis des années et fin connaisseur des différentes nuances du vintage, il a conçu Méraud en y apportant toute sa connaissance de passionné avec pour but d’offrir les montres d’inspiration vintage de haute qualité, à un prix abordable et produit par les standards d’ingénierie moderne.

Le nom Méraud provient du mot « émeraude », qui symbolise un objet précieux. Bonaire est une île des Caraïbes, connue comme étant « le paradis des plongeurs ».

Ce qui nous amène à la montre Méraud Bonaire

Inspirée par les montres de plongée des années 1960, la Méraud Bonaire combine un style sobre et classique équipé d’une lunette unidirectionnelle directement inspiré par les lunettes en bakélite des années 1950 et 1960. On retrouve d’ailleurs une lunette similaire sur la « plongeuse » de MB&F. Le boitier en acier inoxydable 316L mesure 39mm et rapelle aussi cette période. Celui-ci est en plus peaufiné de contrastes aux finitions brossées linéaires, circulaires et polies.

Meraud Bonaire

La montre se décline en 3 variantes

Le cadran en onyx noir possède des indexes et aiguilles style patinés, qui souligne une esthétique résolument rétro. Les options graphite grise et bleue marine s’accompagnent pour leur part de SuperLuminova blanc. Chaque cadran est protégé par un verre saphir bombé traité antireflet sur une seule face.

Chaque montre Méraud Bonaire s’accompagne d’un bracelet en caoutchouc supplémentaire, ainsi que d’un bracelet de style NATO, en plus du bracelet sélectionné à l’origine. Les acheteurs recevront aussi un outil pratique pour changer les bracelets. Le kit complet – montre, bracelets, et outil – est présenté dans une élégante boîte en bois.

Meraud Bonaire

Si chaque montre Méraud est conçue en interne, la compagnie travaille aussi avec les plus grands fournisseurs du domaine du luxe pour terminer le produit final.

Les bracelets en cuir sont fini à la main, les bracelets en caoutchouc et de style NATO proviennent aussi de fournisseurs de premier plan.

Le mouvement automatique, un STP1-11 !

Pour changer des autres « montres kickstarter » équipées des classiques MH35 / Miyota 8215 / ETA 2824, voici que la Méraud Bonaire est alimentée par un calibre STP1-11 modifié de manière à retirer la date. En gros le STP1-11 est un équivalant à l’ETA 2824-2, mais différant sur le nombre de rubis, la réserve de marche et la précision.

Il est donc équipé de 26 rubis (contre 25 pour l’ETA) possède 44 heures de réserve de marche (contre 38 pour l’ETA). Le mouvement a la finition « perlée » et le rotor est décoré « Côte de Genève » ainsi que la signature Méraud.

Prix : 645€ en lancement sur kickstarter (déja financé apres 24H)

Lien de la campagne Kickstarter

Méraud Watches

Ne ratez aucune news avec l'abonnement par e-mail

Pour recevoir chaque nouvel article publié sur le site directement dans votre boite mail, saisissez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous. Gratuit et sans spam. Votre email sera uniquement utilisé pour ce site.

Spécifications techniques L.U.C Perpetual T Spirit of ‘La Santa Muerte’

Modèle : Bonaire – (disponible en onyx noir, bleu marine, et graphite gris)

Boite : La boite en acier inoxydable 316L a un diamètre de 39mm pour une hauteur de 12,5 mm, et a été testé sous pressions à 20bar/200m. Il comprend des côtés brossés, des ergots circulaires brossés avec des biseaux polis, et des orifices pour faciliter le changement de bracelet. Le côté extérieur de la lunette est poli tandis que l’arrière est brossé et sablé avec le logo Méraud. Les différentes finitions ont été soigneusement sélectionnées pour offrir à la montre son caractère et son contraste uniques.

Cadran : Le cadran de la montre est soit un noir brillant (modèle onyx noir), un bleu guilloché profond (modèle bleu marine), ou un gris graphite guilloché (modèle gris graphite). Chaque option comprend un lettrage imprimé blanc à fort contraste et des indexes polis remplis de Super-LumiNova®. Le cadran en onyx noir, comprend une finition type patine Super-LumiNova, tandis que les cadrans guillochés bleu et gris s’accompagnent de C3 SuperLumiNova.

Aiguilles : Les aiguilles sont polies et illuminées pour une meilleure lisibilité.

Mouvement : Calibre automatique suisse STP1-11 (peut être modifié sur demande en un mouvement sans date). Construit avec deux positions couronne – remonter et changer l’heure – pour éviter le point mort.

Lunette : L’insertion anti-rayures en sapphire « bakélite » (noir ou bleu) s’accompagne de numéraux et indicateurs suisses. La lunette du modèle onyx noir est complétée d’une Super-LumiNova de type patine, et les modèles guillochés bleu et gris d’une C3 SuperLumiNova.

Cristal : Saphir unilatéral, anti-reflets et anti-rayures avec un léger dôme.

Couronne : Couronne « low profile » polie (pas de protège-couronne).

« Lugs » : « Lugs » profilés avec biseaux polis et trous pour barrettes-ressorts.

Bracelet : Constitué d’une sangle en cuir cognac, blue ou gris texturé premium, avec une doublure anti-allergène. Chaque sangle est complétée à la main, avec un agrafage à cheval pour un rendu classique. Les clients peuvent choisir entre un bracelet en cuir et un bracelet en acier.

 

 

Commentaires