AkriviA AK-06 la première montre sans tourbillon de la marque

AkriviA AK-06, une première montre sans tourbillon pour la marque

En quelques années, Rexhep Rexhepi a conquis la scène horlogère avec sa marque AkriviA qui a été lancé en présentant un chronographe Tourbillon Mono-poussoir. Depuis ils ont étoffés leur catalogue avec un Tourbillon Heure Minute, un Tourbillon Régulateur un Tourbillon Chiming Jump Hour ( tourbillon, sonnerie des heures et heures sautantes) et une AkriviA Tourbillon Barrette-Miroir. Lors du Baselworld 2017, AkriviA a lancé sa première montre sans tourbillon à remontage manuel, l’AkriviA AK-06.

Akrivia AK-06

Pour la dernière création AkriviA pas de tourbillon, mais un mouvement à remontage manuel laissant voir une partie de son mouvement du côté cadran. Comme toutes les montres de chez eux, la symétrie est au centre de toute leurs créations et malgré l’impressionnant mécanisme de réserve de marche de 100h qui occupe toute la partie supérieure, la symétrie est bien visible. Même l’arrière du mouvement est symétrique !

Le triangle indicateur est toujours positionné vers le haut tandis que le disque est tourné avec le râteau denté sur le côté droit du cadran, qui à son tour est couplé à un ressort. Sur ce cadran vous pouvez aussi voir le train de rouages des heures et des minutes ainsi que des détails de finition tous fini à la main qu’ils soient visibles ou pas ! En plus ce cadran offre aussi un véritable spectacle lors du remontage.

La finition du cadran dont l’aspect «poli-mat» est obtenu grâce à une technique particulière : un mélange de pierre pilée et d’huile est disposé sur une surface extrêmement plate, telle que le verre ou le marbre, puis le cadran en acier est apposé sur cette mixture en effectuant de minuscules mouvements circulaires jusqu’à l’obtention d’une terminaison «poli-mat» d’une homogénéité parfaite.

Le nouveau calibre AK-06 affiche donc les heures, les minutes, une petite seconde et une réserve de marche, ce qui semble assez classique (sans tenir compte de la finition) mais en y regardant de plus près on se rend compte qu’elle dispose d’un peu plus que cela…

Généralement la seconde sur une montre mécanique continue de fonctionner ou s’arrête là où elle est positionnée lorsque vous tirez la couronne si la montre est équipée d’un mécanisme stop seconde. Sauf que dans le cas présent l’AkriviA AK-06 est équipé d’un système qui arrête et remet à zéro la petite aiguille des secondes grâce à une came à profil extérieur ovoïde (en bleu au centre du carré rouge) permettant ainsi un réglage encore plus précis de l’heure.

Le boîtier de 41mm pour seulement 9,9 mm d’épaisseur est disponible en acier inoxydable, titane, or rose et platine avec options de personnalisation supplémentaires si vous le souhaitez.

L’AkriviA AK-06 est disponible à partir de CHF 79 000 (67 000 €) pour la version en acier inoxydable, CHF 83 000 (71 000€) pour le boîtier en titane, CHF 87 000 (75 000€) pour l’or rose 5N et CHF 92 000 (79 000€) pour le platine.

Pour plus d’infos, visiter AkriviA.com

AkriviA AK-06 en vidéo

AkriviA AK-06 – Spécifications techniques

Boîtier: acier, ou titane, ou or rose 18K 5N ou platine
Dimensions: 41mm (Ø) x 9,9mm (épaisseur)
Fonctions : heure, minute, seconde et indicateur de réserve de marche
Calibre : AK-06, mouvement mécanique à remontage manuel développé, décoré et assemblé en interne
Equipé d’un stop-secondes et remise à zéro de la seconde, 1 barillet unique
Balancier à inertie variable de 10,5mm développé en interne
18.000 alt/h
28 rubis
100h de réserve de marche
Décoration manuelle de tous les composants (dont les anglages) visibles ou non, suivant les standards les plus élevés de la haute horlogerie
Bracelet alligator


Ne ratez aucune news avec l'abonnement par e-mail

Pour recevoir chaque nouvel article publié sur le site directement dans votre boite mail, saisissez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous. Gratuit et sans spam. Votre email sera uniquement utilisé pour ce site.

Commentaires