Steinhart Ocean One Vintage Red [Review]

Retour page 1

Fond et bracelet

Le fond du boîtier est vissé et reprend les spécificités de la montre : Steinhart Ocean One, Stainless Steel, Sapphire Crystal, Swiss automatic movement, 1000ft/300m et est décoré d’un soldat Grec tenant un trident ainsi qu’un hippocampe, s’agirait-il de Poséidon? C’est fort possible, le char de Poséidon pouvait être tiré par deux ou quatre hippocampes.

Elle est livrée avec un bracelet à boucle déployante en acier inoxydable de 22mm pour 4mm d’épaisseur avec fermoir de sécurité gravé du logo. Le bracelet possède un look acier brossé au-dessus et en dessous par contre les côtés sont polis. Les maillons pour l’ajustement de la taille sont vissés.

steinhart-ocean-one-vintage-red-7

steinhart-ocean-one-vintage-red-6

Conclusion

Peu de marques offrent un tel degré de finitions pour ce prix : 380€ hors frais de port.

A ce tarif là, vous aurez une montre de plongée automatique, précise, solide et de très bonne qualité au look vintage qui n’est pas une contrefaçon de Rolex pour un prix abordable !

Et à défaut de posséder une Rolex Sea-Dweller 1665, autant se faire plaisir si on aime le style !

Pour en commander une c’est via leur site: steinhartwatches.de
 Galerie photo et video de l’unboxing en dessous du hors sujet.

steinhart-ocean-one-vintage-red-5

Et si vous n’aimez pas le style vintage

Vous n’aimez pas le style vintage? Pas de soucis, pour le même prix, il existe la Steinhart Ocean 1 Black, inspirée de la Submariner « moderne » et qui est sensiblement la même à part le cadran et la loupe sur le verre. Elle est visible ici : steinhartwatches.de

steinhart-ocean-1-black

Caractéristiques techniques de la Steinhart Ocean One Vintage

  • Mouvement
    • ETA 2824-2 Elaboré
    • Swiss made
    • automatique
    • 25 rubis
    • stop seconde
  • Fonctions
    • Couronne vissée
    • Date de à « 3 »
  • Boitier
    • Acier inoxydable 316L satiné,
    • Diamètre 42 mm
    • Hauteur 13 mm
    • Poids 100g
    • Entre corne 22 mm vissées
    • Verre saphir bombé, avec double revêtement anti-reflets sur le côté intérieur
    • Lunette en acier inoxydable Inlay alu noir
    • Retour en acier inoxydable 316L vissé
    • Etanche à 30 ATM
  • Cadran et aiguilles
    • Cadran noir, vintage
    • Super Luminova Old Radium, Vintage
    • Superluminova heure et la minute « Old Radium »
    • trotteuse centrale
  • Boucle et bracelet
    • Bracelet Acier inoxydable 22 mm vissé
    • Boucle déployante 22mm en acier inoxydable et fermoir de sécurité



-Hors sujet-

Une alternative « Rolex Style » encore moins chère? (oui c’est possible)

Si vous cherchez une montre automatique au look Rolex encore moins chère qu’une Steinhart sans être une contrefaçon, à part une Invicta 8926 (lien amazon) dont le prix tourne entre 110€ et 130€, je ne vois pas d’autre possibilité… Avec l’Invicta vous aurez droit à un mouvement japonais fiable, mais pas le plus précis du monde, le Seiko NH35A (40h de réserve de marche,24 rubis,21.800 A/h) et une finition acceptable et un fond transparent laissant voir le mouvement Seiko.

Enfin n’oubliez pas qu’avec Invicta je ne prendrai pas une douche avec la montre au poignet, même si elle sont annoncées 200m…

Par expérience: l’insert en alu s’est décollé de la lunette en été à cause de la chaleur en Belgique… si si… Comme quoi il fait beau en Belgique de temps en temps ;), la tige de remontoir a du jeu le boitier est très « brut de décoffrage »…

Rien que sur la photo qui suit, vous verrez la différence. (le bracelet n’est pas d’origine pour l’Invicta)

steinhart-ocean-one-vintage-red-invicta-8926-pro-diver

-Fin du hors sujet-

Vidéo: Unboxing de Steinhart Ocean One Vintage Red

Galerie Photo

Retour page 1

Ne ratez aucune news avec l'abonnement par e-mail

Pour recevoir chaque nouvel article publié sur le site directement dans votre boite mail, saisissez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous. Gratuit et sans spam. Votre email sera uniquement utilisé pour ce site.

8 thoughts on “Steinhart Ocean One Vintage Red [Review]

  1. Montre superbe à qualité exceptionnelle. Mais je ne comprendrai jamais pourquoi ils ont remplacé le noir du cadran original par ce gris douteux.

  2. Je viens de recevoir ma Steinhart Ocean One Vintage Red. Que du bonheur! Site parfait, finition parfaite, fonctionnement parfait (après deux jours, pas de différence avec l’heure digitale d’un récepteur « satellite ». (maintenant, à deux secondes, je m’en fiche pas mal), 170 grammes avec bracelet, confortable, pas léger mais pas lourd non plus (j’ai du plus lourd!), belle!
    Pour ceux qui critiquent l’approche « trop Rolex », je donne les arguments suivants
    – oui, et alors…
    – 7000€…oui, je pourrais, mais j’ai (heureusement) d’autres hobbies (comme la photo ou les vieilles bagnoles cabrio)! Faut répartir un peu!
    – ce n’est en aucun cas un « fake »! Il n’y a donc pas de « personnes lésées ». Ceux qui achètent une vraie Rolex ne sont pas inquiétés. Rolex non plus d’ailleurs. Rolex est d’ailleurs victime, non pas avec les « fake » (portant la marque Rolex) entre 50 et 200€ vendues sur dans des endroits quelconques, mais bien par celles trafiquées vendues quasi au même prix (exemple : tout est vrai sauf le mécanisme!) dans de vraies bijouteries! (Allez à Shangaï pour vous en rendre compte…)
    – le gris « bâtiment ou navire de guerre lui va très bien) c’est une question de goût, moi j’aime!
    Tant pis pour les aigris…

  3. Ma petite collection de plongeuses comporte une vingtaine de montres. Je dis petite car je ne possède rien qui dépasse 1000e, somme déjà assez considérable! (Dont trois ou quatre qui dépassent maintenant cette cote, bien malgré moi car aujourd’hui je ne pourrai plus les acheter; comme quoi, même les « petites » montres peuvent devenir rares et demandées, ex ma Yéma Skin Diver 660ft en parfait état, ma Turtle originale, ma Superman…). Ce sont soit des montres de seconde main ou vintages, achetées à des personnes sachant acheter, mais pas très doués en vente, soit neuves, ce qui interdit l’achat de Rolex et autres marques onéreuses, même en occasion. Grâce à des marques comme Steinhart, un « petit » collectionneur peut rentrer dans sa boite de jolies pièces d’excellente facture. J’en possède deux, dont la double red présentée ici, à fond noir. C’est à l’usage que l’on juge de la qualité. Entre toute, c’est cette Steinhart que je porte le plus fréquemment. C’est celle qui attire le plus de regards des amateurs. J’ai au moins trois amis qui se sont empressés de la commander après l’avoir vu à mon poignet. D’accord, il y a certainement un coté snob à porter une Rolex like. Mais très atténué par le fait que Steinhart est une marque à part entière et que je ne cherche jamais à faire passer mes montres pour ce qu’elles ne sont pas. Ce sont des Steinhart, pas des Rolex. Le snobisme en fait dans ce cas, serait de se priver de ces montres sous prétexte qu’elles ressemblent à des montres inabordables. Je recommande absolument.

    1. Merci pour ce commentaire 🙂
      Perso, je la porte de temps en temps (en alternance avec ma Tudor BBB), le plus souvent sur mon lieu de travail histoire de ne pas avoir de signe ostentatoire, et franchement elle est quasi aussi précise que la BB et c’est vrai que souvent elle ouvre un dialogue avec les curieux ou les amateurs d’horlogerie 🙂

      1. Je n’ai pas de montre aussi chère qu’une Tudor! Je porte ma Steinhart red en alternance avec ma Magrette Regattare 2011 (bracelet acier), et mon Orient M force SEL03001B (un monument tool watch d’un incroyable rapport qualité prix). Ce sont les trois qui reviennent le plus. Peut -être un jour, si j’hérite, me paierais-je une Superocean, ou une seamaster, mais certainement en seconde main à la sortie d’un Casino.

Commentaires